Réintroduction des espèces dans leur habitat naturel

Notre « Jardin des Mondes » accueille plus de 5.000 espèces dont la plupart sont répertoriées sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) des espèces en danger.

A côté de notre rôle pédagogique consistant à montrer à notre public les merveilles de la biodiversité et à le sensibiliser à sa conservation, la Fondation Pairi Daiza, souhaite aller plus loin en rendant à la nature ce qu’elle nous a confié et ce, à travers des programmes de réintroduction respectant les principes suivants :

  • l'opération doit avoir un effet positif sur l'ensemble des écosystèmes influencés par la réintroduction, sans porter préjudice à d’autres espèces ou milieux existants.
  • les conséquences de la réintroduction doivent être acceptables par les divers acteurs de la société concernés
  • le coût financier et humain de l'opération doit être raisonnable en regard du bénéfice obtenu en termes de conservation de la nature.

 

Les espèces sur lesquelles nous travaillons sont :

  • Des espèces animales ou végétales présentes à Pairi Daiza avec lesquelles nous pouvons mener des programmes de reproduction et de préparation au retour à la vie sauvage
  • Les espèces classifiées au minimum comme « vulnérables » par l’IUCN et reprises sur la EDGE liste
  • les espèces importantes pour la santé ou la survie des communautés locales

 

D’ici 2020, nous voulons :

Travailler sur des programmes de réintroduction des mammifères de la Terre des Origines, des lémuriens de Nosy Komba et des rapaces de notre Village des Rapaces.