Les Otaries à fourrure d’Afrique du Sud

Les Otaries à fourrure d’Afrique du Sud

Espèce précédente Espèce suivante

Origine : Côtes de l’Afrique du Sud

Ces magnifiques mammifères marins sont d’excellents nageurs, passant le plus clair de leur temps dans l’océan mais se reposant et se reproduisant, en colonies importantes, sur les côtes et îlots rocheux, plus rarement sur les plages de sable de l’Afrique australe. Une autre sous-espèce vit en Australie et en Tasmanie.

Le mâle peut mesurer jusqu’à 2m30 pour un poids de 200 à 300 kg. La femelle mesure environ 1m50 de long et pèse jusqu’à 120 kg. Ils se nourrissent de poissons, de crustacés, de poulpes et, occasionnellement, d’oiseaux de mer. Leurs prédateurs sont les grands Requins blancs et les orques. Lorsqu’ils sont en plongée, leur rythme cardiaque peut diminuer de moitié et certains organes, comme les reins, sont temporairement privés d’irrigation afin d’économiser l’énergie. Jadis victime d’une chasse excessive pour leur pelage soyeux (situé en dessous du pelage extérieur qui est raide et bien isolé contre les eaux froides de l’océan), les Otaries à fourrure sont redevenues communes et ne sont plus en danger.

 

IUCN :  Moins concerné – Veilig – Least concerned

 

CITES : Annexe II

Parrainez cette espèce

Le montant du parrainage est entièrement destiné à la Pairi Daiza Foundation pour des projets de conservation et de protection de l’espèce concernée et pour l’amélioration de ses conditions de vie à Pairi Daiza.

Votre don
  • Fiche de présentation et photo de l’espèce
  • Remerciement sur le site Internet de la Fondation
  • Certificat P’Tit Ami

Les dons effectués via ce formulaire ne bénéficient pas de la déduction fiscale.

Vos coordonnées